Le Moniteur des pharmacies n° 3199 du 18/11/2017
 

ÉCONOMIE

Temps Forts

Focus

FRANÇOIS POUZAUD 


L’exercice 2016 des officines avait bénéficié de la revalorisation des honoraires à la boîte à un euro. Le bilan 2017 ne profitera pas de la même aubaine. Ainsi, pour maintenir leur marge et leur rentabilité, les officines ne pourront compter que sur une augmentation du chiffre d’affaires. Mauvaise nouvelle : l’activité décroît légèrement de 0,2 à 0,3 % en moyenne. C’est ce qui ressort d’une analyse réalisée auprès d’un échantillon d’environ 300 pharmacies clientes du groupement de cabinets d’expertise comptable CGP, dont les bilans ont été clôturés au cours des six premiers mois de 2017. « Ceux-ci intègrent une partie de l’année 2016, sauvée en termes de chiffres d’affaires par la présence de pathologies constatée au cours du dernier trimestre », souligne Joël Lecœur, expert-comptable du cabinet Lecœur, Leduc & ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

Pensez-vous que le conseil soit de qualité dans les officines ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK