Le Moniteur des pharmacies n° 3199 du 18/11/2017
 

Expertise

Aromathérapie

ANNE-HÉLÈNE COLLIN 

Les huiles essentielles sont des concentrés de principes actifs. De fait, elles sont toutes potentiellement toxiques. Elles sont notamment à l’origine d’effets indésirables cutanés fréquents, en raison de leur application courante sur la peau.

Réaction allergique LA TOXICITÉ De la réaction allergique cutanée localisée avec érythème, inflammation, éruption vésiculeuse, démangeaisons… au choc anaphylactique (exceptionnel). La réaction allergique peut apparaître immédiatement après le contact d’une HE avec la peau ou la muqueuse (hypersensibilité immédiate), ou apparaître après une ou plusieurs expositions (hypersensibilité retardée, dermatite allergique de contact). PRINCIPALES HE CONCERNÉES Risque majeur avec les HE à lactones sesquiterpéniques (laurier noble…) ou à aldéhydes aromatiques (écorce de cannelle de Ceylan…). Certaines HE, trop allergisantes, ne doivent pas être appliquées sur la peau (Cryptocaria massoia par exemple, contenant du massoia lactone). Fort potentiel allergisant avec les HE à linalol (lavande ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

Votre rémunération a-t-elle baissé en 2017 ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK