Le Moniteur des pharmacies n° 3199 du 18/11/2017
 

Expertise

Questions de comptoir


La quasi-totalité des vaccins antigrippaux est produite par culture des virus sur œuf embryonné. Une technique alternative, la culture sur cellules, est peu utilisée actuellement. Une publication récente met en exergue certaines limites de la culture sur œuf. Les auteurs soulignent notamment que les virus A(H3N2) cultivés sur œuf modifient partiellement certaines parties de leurs protéines de surface, ce qui diminuerait leur antigénicité et leur capacité immunisante. Cette thèse pourrait expliquer en partie la moindre efficacité vaccinale observée l’hiver dernier dans l’hémisphère nord et cet été pendant l’hiver austral en Australie. Il semble prudent de considérer avec précaution cette publication princeps : - Il faut prendre en compte les liens d’intérêt d’un des auteurs avec une firme qui ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

Votre rémunération a-t-elle baissé en 2017 ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK