Le Moniteur des pharmacies n° 3197 du 04/11/2017
 

Expertise

Questions de comptoir

YOLANDE GAUTHIER 


réponse Aucune étude n’a été réalisée avec ces vaccins faiblement dosés pour cette tranche d’âge. Par rapport aux vaccins normalement utilisés chez les nourrissons, les doses d’antigènes sont 15 fois inférieures pour la diphtérie, 6 à 10 fois inférieures pour la coqueluche et 2 fois inférieures pour le tétanos. Il y a donc peu de chances que les seuils d’immunogénicité considérés comme protecteurs soient atteints. Mieux vaut ne pas tenir compte de ces doses et reprendre un schéma de rattrapage 2 + 1. Source : Infovac.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

Pensez-vous que le conseil soit de qualité dans les officines ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK