Le Moniteur des pharmacies n° 3196 du 28/10/2017
 

JUSTICE

Temps Forts

Focus

ANNE-CHARLOTTE NAVARRO 


Après dix ans de procédure, cinq médecins et huit pharmaciens comparaissent devant le tribunal correctionnel pour un trafic de Subutex et de Skenan en Ile-de-France. Il leur est reproché d’avoir enfreint la législation sur ces médicaments stupéfiants et fraudé l’Assurance maladie. Des trafiquants obtenaient sur présentation d’attestation CMU ou AME, véritable ou falsifiée, des prescriptions en lots de Subutex et de Skenan. Munis des prescriptions, ils se rendaient en officine pour obtenir les médicaments, qui étaient ensuite écoulés au marché noir. L’Assurance maladie évalue son préjudice à 1,17 million d’euros. Des erreurs de procédure Le procureur a requis la relaxe de la majorité des médecins et des trafiquants, car dans ce dossier hors ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

Votre rémunération a-t-elle baissé en 2017 ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK