Le Moniteur des pharmacies n° 3196 du 28/10/2017
 

GROSSESSE

Expertise

Ouverture

ANNE DROUADAINE 


Depakine, Depakote, Depamide… Ces spécialités sont soumises à des règles de prescription et de délivrance bien spécifiques (voir encadré) afin de limiter l’utilisation du valproate chez les femmes enceintes. Pourtant, ces conditions restent peu respectées, avec seulement 47 % de délivrances conformes (+ 16 points tout de même par rapport à 2016). C’est ce que révèle une étude réalisée par le laboratoire Sanofi, à la demande de l’ANSM et de l’Ordre des pharmaciens, entre avril et juillet derniers au sein de 249 pharmacies d’officine (sur 1 837 sollicitées). Ainsi, le formulaire d’accord de soins n’est présenté que pour 50 % des dispensations en 2017 (33 % en 2016). Le taux de respect des conditions de prescription et délivrance diffère selon la spécialité du médecin, l’âge des patientes et la région. ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

Votre rémunération a-t-elle baissé en 2017 ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK