Le Moniteur des pharmacies n° 3195 du 21/10/2017
 

Expertise

Autour du médicament

YOLANDE GAUTHIER 


D’après une étude menée sur 119 608 patients âgés de 5 à 20 ans, publiée dans JAMA Pediatrics, la prise de certains antidépresseurs est associée à un risque accru de développer un diabète de type 2 chez les jeunes. Ainsi, les inhibiteurs de la recapture de la sérotonine (ISRS) ou de la sérotonine et de la noradrénaline (IRSN), très souvent prescrits, élèvent de 88 % ce risque, tandis que les antidépresseurs tricycliques le multiplient par 2,15. Les auteurs avancent plusieurs hypothèses pour expliquer le mécanisme d’action : augmentation de la prise de poids, perturbations de l’homéostasie du glucose ou encore baisse de la sécrétion d’insuline. En attendant de comprendre comment les antidépresseurs affectent le métabolisme, ils recommandent la surveillance de la population pédiatrique exposée. §

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

Votre rémunération a-t-elle baissé en 2017 ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK