Le Moniteur des pharmacies n° 3195 du 21/10/2017
 

ÉDITORIAL

Edito

PAR LAURENT LEFORT,

RÉDACTEUR EN CHEF


Avec un titre pareil, il n’est pas question de décrire un éventuel phénomène optique entre les photos du haut et du bas de cette page, pour la simple et bonne raison qu’il n’y a aucun lien entre les deux ! Il s’agit plus sûrement d’évoquer un état d’esprit mi-rage, mi-désespoir à la lecture des vingt mesures d’Edouard Philippe et Agnès Buzyn, respectivement Premier ministre et ministre de la Santé, pour lutter contre les déserts médicaux. Car, pour ce qui concerne les pharmaciens et le rôle qu’ils peuvent jouer, ce plan s’avère bien désertique. Oubliés en termes de coopération avec les généralistes dans le suivi à domicile des patients polymédiqués, suggérés dans les initiatives qui consistent « à faire confiance aux acteurs des territoires pour construire des projets et innover ». Ce ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

Pensez-vous que le conseil soit de qualité dans les officines ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK