Le Moniteur des pharmacies n° 3195 du 21/10/2017
 

Expertise

Autour du médicament

ALEXANDRA BLANC 


« Qui s’est fracturé, se fracturera ! », alerte le groupe de recherche et d’information sur les ostéoporoses (GRIO). Cette vérité n’est pourtant pas une fatalité. A l’occasion de la Journée mondiale contre l’ostéoporose, le 20 octobre, la société savante a rappelé la nécessité de dépister tôt et de traiter précocement tous ceux qui en ont besoin. Si l’antécédent fracturaire est le principal facteur de risque de fracture ostéoporotique, des solutions thérapeutiques existent pour prévenir une « rechute ». Or, seules 15 % des femmes concernées sont prises en charge. Le statut osseux et le risque de fractures peuvent pourtant être facilement évalués. Un test en dix-neuf ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

Pensez-vous que le conseil soit de qualité dans les officines ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK