Le Moniteur des pharmacies n° 3195 du 21/10/2017
 

ACCÈS AUX SOINS

Temps Forts

Focus

MAGALI CLAUSENER 


Depuis le 2 octobre, un cabinet médical éphémère a ouvert à Pontarlier dans le Haut-Doubs. « En deux ans, neuf médecins de Pontarlier sont partis pour des raisons de santé, à la retraite ou pour travailler en Suisse. Les confrères qui sont restés ont assuré les urgences et les renouvellements d’ordonnance, mais de nombreux patients n’ont plus de médecin traitant », relate le Dr Stéphane Attal, médecin généraliste à Saône (Doubs). Le praticien a alors une idée : pourquoi ne pas ouvrir un cabinet médical de façon temporaire afin de remédier à cette situation ? Stéphane Attal, par ailleurs président de la CSMF (confédération des syndicats médicaux français) Bourgogne-Franche-Comté, en fait part à l’URPS Grand Est dont il est membre. Après des échanges avec le conseil régional de l’Ordre des médecins ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

Votre rémunération a-t-elle baissé en 2017 ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK