Le Moniteur des pharmacies n° 3194 du 14/10/2017
 

ÉDITORIAL

Edito

PAR LAURENT LEFORT,

RÉDACTEUR EN CHEF


La ministre de la Santé, Agnès Buzyn, persiste et signe. Jeudi 5 octobre, sur le plateau de l’émission « Envoyé spécial » sur France 2 , elle a assuré qu’il n’y avait pas eu d’erreur médicale avec Levothyrox. Ce qui est exact. En revanche, ses griefs sont maintenus : « Faute d’écoute et d’information » des patients. Les pros sont tellement mauvais dans le domaine qu’il est désormais envisagé de développer des communications axées directement vers les patients. Reste à ravaler sa salive. Et à mettre un terme à ce « trop grand paternalisme avec les patients ». Compris autrement, vous êtes beaucoup trop sympas et votre empathie, intrinsèquement liée aux valeurs du métier, est à deux doigts de vous retomber sur la figure. Et oui, à force d’avoir appliqué à la lettre ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

Pensez-vous que le conseil soit de qualité dans les officines ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK