Le Moniteur des pharmacies n° 3194 du 14/10/2017
 

ÇA N’ARRIVE QU’AUX PHARMACIENS…

Stratégies

Vos droits

ANNE-CHARLOTTE NAVARRO 

La chambre de discipline de l’Ordre des pharmaciens a statué sur l’apposition de banderoles publicitaires dans les vitrines de l’officine. Dans cette affaire, sa position est plutôt moderne.

LES FAITS Monsieur V. a apposé sur ses vitres deux vitrophanies : « Votre pharmacie ouverte 7j/7 » et « des prix bas toute l’année sur la parapharmacie ». Un confrère estimant que cet affichage était contraire à la dignité de la profession saisit l’Ordre du Nord-Pas-de-Calais. LE DÉBAT Le plaignant considère que le texte affiché et le fait que les vitrines soient totalement occultées sont des procédés contraires à la dignité de la profession. Il reproche également à Monsieur V. de ne pas avoir réservé un espace de sa vitrine à une information sur l’éducation sanitaire. En première instance, Monsieur V. est sanctionné par un blâme avec inscription au dossier. Il fait appel de cette décision. ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

Pensez-vous que le conseil soit de qualité dans les officines ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK