Le Moniteur des pharmacies n° 3194 du 14/10/2017
 

MON MÉTIER

Vous avez la parole

Vous avez la parole

MATTHIEU VANDENDRIESSCHE 

Adjoint dans le Nord, Julien Hautin a lancé dans l’officine où il exerce une offre payante associant location de matériel connecté et entretien de suivi. Une démarche inédite qui pourrait enfin installer la santé connectée au comptoir.

Faute de modèle économique, la santé connectée peine à prendre ses marques dans les officines. Julien Hautin, jeune adjoint à la Grande pharmacie des Halles, à Lille (Nord), lui a trouvé une excellente porte d’entrée : un forfait de location de matériel connecté proposé dans le cadre d’un entretien et d’un suivi à l’officine. « Le patient qui veut surveiller sa tension artérielle est confronté à plusieurs difficultés : un questionnement sur la transmission des mesures au médecin, le coût des tensiomètres, en particulier lorsqu’ils sont connectés, et l’absence de suivi en post-achat », indique le pharmacien. Cette offre est pour le moment uniquement proposée dans l’officine où il est salarié, prenant place dans un rayon spécifique et déclinée selon trois formules*. Au comptoir, elle cible en priorité les patients ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

Votre rémunération a-t-elle baissé en 2017 ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK