Le Moniteur des pharmacies n° 3194 du 14/10/2017
 

Temps Forts

Ouverture


Un Français sur dix serait tatoué, de manière parfois très étendue et avec des encres souvent multicolores dont la composition est rarement précisée. Ces encres peuvent contenir des colorants organiques, des hydrocarbures aromatiques polycycliques, des conservateurs, ainsi que des sels de métaux lourds ou des métaux toxiques. L’Académie de médecine invite à publier une liste de substances dont l’utilisation en injection intradermique est sans danger. Et propose la création d’un carnet sur lequel seront notés chaque tatouage ainsi que les constituants utilisés. Un carnet de dessins, en quelque sorte…

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

Pensez-vous que le conseil soit de qualité dans les officines ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK