Le Moniteur des pharmacies n° 3194 du 14/10/2017
 

Temps Forts

Ouverture


La fin du reste à charge sur les dépenses dans l’audition, le dentaire et l’optique. C’était une promesse du candidat Emmanuel Macron que le fournisseur d’assistants d’écoute Sonalto entend reprendre à son compte. Pour faire valoir cette prise en charge, la société, rattachée depuis 2015 au laboratoire Urgo, rappelle que son dispositif médical constitue une « alternative préréglée et abordable » dans le cas d’une presbyacousie légère à modérée (299 TTC l’unité contre 1 500 euros pour une prothèse auditive sur mesure). L’assistant d’écoute de Sonalto est distribué exclusivement en pharmacie et promu auprès des praticiens ORL.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

Pensez-vous que le conseil soit de qualité dans les officines ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK