Le Moniteur des pharmacies n° 3193 du 07/10/2017
 

INTERPROFESSIONNALITÉ

Temps Forts

Focus

OLIVIER JACQUINOT 


Le dispositif "Passerelle Santé" existe toujours. On nous demande régulièrement les carnets "Passerelle". En revanche, le suivi s'est un peu dilué lors de la fusion dans l'URPS Nouvelle-Aquitaine, et il n'y a jamais eu réellement de bilan », explique Jean Cathalifaud, vice-président de l'URPS Pharmaciens Limousin au moment du lancement du dispositif. Mis en place en 2015, le carnet Passerelle Santé a été imaginé lors d'une rencontre informelle entre responsables des différentes URPS. « Pour les pharmaciens, se souvient Alain Perrier, qui présidait alors l'URPS, l'objectif était d'améliorer les sorties d'hôpital tandis que pour l'URPS Médecins – dont le président travaillait au CHU de Limoges –, la préoccupation était plutôt les entrées. » Les URPS médecins, pharmaciens, kinés, infirmiers ont financé le dispositif avec les hôpitaux et l'ARS et ont planché pendant ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

Pensez-vous que le conseil soit de qualité dans les officines ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK