Le Moniteur des pharmacies n° 3193 du 07/10/2017
 

Expertise

Aromathérapie

ANNE-HÉLÈNE COLLIN 

Les éthers-oxydes (apiole, safrole, myristicine…) sont issus des méthyl-éthers dont ils partagent certaines propriétés. Relativement toxiques, les HE à éthers-oxydes devraient être réservées aux spécialistes de l’aromathérapie et ne doivent être utilisées qu’en dernier recours.

PROPRIÉTÉS PRINCIPALES Antalgiques majeures (avec effet révulsif) et antispasmodiques. Anti-infectieuses et antiparasitaires. Tonifiantes à doses normales d’utilisation, mais deviennent psychotropes, voire neurotoxiques à doses supra-thérapeutiques. Propriétés particulières : l’apiole est également emménagogue, le safrole diurétique. INDICATIONS PRINCIPALES Les HE à éthers-oxydes ne sont pas à utiliser en première intention. Peu communes sur le marché, elles sont surtout employées par les professionnels de l’aromathérapie sachant les manipuler, dans des indications précises (notamment douleurs liées aux pathologies ostéo-articulaires, affections digestives telles que les colites ou affections gynécologiques). Chez l’adulte uniquement. POSOLOGIE ET VOIES D’ADMINISTRATION ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

Pensez-vous que le conseil soit de qualité dans les officines ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK