Le Moniteur des pharmacies n° 3192 du 30/09/2017
 

VOS RÉACTIONS

Vous avez la parole

Vous avez la parole


En tant que professionnel de santé, nous avons été informés depuis mars... Encore fallait-il lire les courriers qui nous étaient adressés. Quant à nos patients, chacun a été prévenu, encore fallait-il qu'ils nous écoutent : beaucoup d'entre eux, à l'heure de la "grande panique", soutiennent que non. Mais quand on leur redit la phrase prononcée lors de la dispensation de la première boîte nouvelle formule, quelques-uns se souviennent de l'avertissement. Ce qu'il en reste ? Très peu de mes patients ont été gênés (environ 10/130), et la résolution de leurs troubles est en bonne voie (rééquilibrage médicamenteux, un éventuel problème intercurrent, fin de canicule, prise en charge d'apaisement). Moralité : beaucoup de bruit, fort préjudiciable aux victimes, pour un problème somme toute classique, pas toujours bien géré par certains professionnels et un ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

Pensez-vous que le conseil soit de qualité dans les officines ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK