Le Moniteur des pharmacies n° 3192 du 30/09/2017
 

CONTRACEPTION

Expertise

Ouverture

YOLANDE GAUTHIER 


Le débat médiatique de 2012 sur les pilules de 3e et 4e générations a-t-il modifié de manière pérenne les pratiques contraceptives des Françaises ? C’est pour répondre à cette question que le Baromètre santé de l’agence Santé publique France a interrogé, en 2016,4 315 femmes âgées de 15 à 49 ans non ménopausées, ni enceintes ni stériles et qui ne cherchaient pas à avoir d’enfant au moment de l’enquête. Près de 72 % d’entre elles ont recours à une méthode médicalisée pour assurer leur contraception. La pilule reste la plus utilisée (36,5 %), surtout chez les 15-19 ans (60,4 %) et les 20-24 ans (59,5 %), pour décroître ensuite (35,4 % des 30-34 ans). Viennent ensuite le DIU (25,6 %), dont l’utilisation augmente avec l’âge pour atteindre un niveau proche de la pilule ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

Pensez-vous que le conseil soit de qualité dans les officines ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK