Le Moniteur des pharmacies n° 3192 du 30/09/2017
 

Temps Forts

Ouverture


L’indice de confiance envers les génériques ne faiblit pas. Il est de 7 sur 10 du côté des médecins, autant que des patients. Les trois quarts d’entre eux y ont recours lorsqu’ils sont malades, tandis que la même proportion de médecins généralistes se disent prêts à les prescrire pour leurs patients souffrant de maladies chroniques. Aujourd’hui, la moitié des patients n’expriment pas de préférence entre génériques et princeps, la part de ceux qui le refusent recule à 28 %. Ces résultats proviennent d’un baromètre élaboré par l’institut BVA pour la CNAMTS, diffusé en même temps que la relance cet automne de la campagne d’informations sur le générique à la télévision, la radio et sur les sites ameli.fr et medicaments.gouv.fr.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

Pensez-vous que le conseil soit de qualité dans les officines ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK