Le Moniteur des pharmacies n° 3191 du 23/09/2017
 

ORGANISATION

Stratégies

L’équipe

CHLOÉ DEVIS 

Quand on ne sait plus où donner de la tête, la surchauffe mentale pointe. Une règle d’or : savoir dire stop quand il est encore temps. Conseils d’experts pour identifier et prévenir les symptômes de la saturation cognitive.

Notre mémoire de travail a une capacité relativement limitée », rappelle Diane Ballonad Rolland, dirigeante du cabinet de coaching et de formations Temps & Equilibre. Lorsque le cerveau n’a plus la possibilité de traiter correctement chaque tâche l’une après l’autre, du fait de l’accumulation des sollicitations, la saturation cognitive menace. Une fatigue intense, des trous de mémoire, l’incapacité à se concentrer, à prendre du recul… constituent autant de signaux d’alerte. « On finit par agir comme un robot, y compris avec les autres, en se coupant de ses émotions », remarque Florence Bénichoux, dirigeante du cabinet de conseil en capital humain Better Human Cie. ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

Votre rémunération a-t-elle baissé en 2017 ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK