Le Moniteur des pharmacies n° 3191 du 23/09/2017
 

YOLANDE GAUTHIER 


réponse Oui, mais avec modération, si l’on en croit une étude finnoise parue dans American journal of epidemiology. Les filles nées de mères ayant consommé plus de 500 mg de glycyrrhizine par semaine pendant leur grossesse ont un indice de masse corporelle plus élevé et une puberté plus précoce que celles qui n’ont pas été exposées à la réglisse in utero. En outre, les garçons et les filles fortement exposés pendant la grossesse réussissent moins bien aux tests d’intelligence et de mémoire. Des résultats à interpréter avec précaution, mais qui doivent inciter à la prudence chez les femmes enceintes. Pour information, une boîte de 6 g de cachous Lajaunie contiendrait entre 5 et 10 % de glycyrrhizine. Source : « Maternal Licorice Consumption During Pregnancy and ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

Pensez-vous que le conseil soit de qualité dans les officines ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK