Le Moniteur des pharmacies n° 3191 du 23/09/2017
 

Expertise

Dialogue

NATHALIE BELIN 

Premier motif de consultation en dermatologie, l’acné concerne de nombreux adolescents mais aussi des adultes. Outre des conseils de bon sens, le pharmacien doit expliquer l’utilisation des soins locaux et encourager leur observance.

1 Prenez-vous des médicaments ? – Anne, 50 ans : J’ai une poussée d’acné ! C’est peut-être la ménopause qui fait ça... Pourriez-vous me donner quelque chose ? – Le pharmacien : Avez-vous pris un nouveau traitement récemment ? – Oui, Téralithe depuis 1 mois... Certains médicaments peuvent provoquer des éruptions acnéiformes ou aggraver une acné préexistante. Il s’agit notamment du lithium, de certains progestatifs (noréthistérone, lévonorgestrel), des corticoïdes, des anti-EGFR utilisés dans le traitement du cancer du poumon (géfitinib, erlotinib...), de certains inhibiteurs de tyrosine kinase (dasatinib, notamment indiqué dans certaines leucémies), de la phénytoïne ou encore de certains immunosuppresseurs (tacrolimus). Dans ces situations, un avis médical est recommandé pour adapter le traitement (changement de molécule, diminution ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

Pensez-vous que le conseil soit de qualité dans les officines ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK