Le Moniteur des pharmacies n° 3190 du 16/09/2017
 

ANIMAUX

Temps Forts

Focus

LOAN TRANTHIMY 


Malgré un décret de 2007 qui sécurise la délivrance des médicaments vétérinaires à l’officine, des pharmaciens continuent à être accusés de délivrance illégale. Le procès qui s’est tenu les 14 et 15 septembre dernier au tribunal correctionnel de Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme), impliquant trois pharmaciens, a fait monter la FSPF au créneau. Le syndicat a lancé une pétition pour demander à l’Ordre des pharmaciens de se désister de son action civile contre ces pharmaciens, et aux ministres de la Santé et de l’Agriculture d’ouvrir un Grenelle de la pharmacie vétérinaire. « En se constituant systématiquement partie civile, l’Ordre reconnaît la culpabilité des pharmaciens. Cette position n’est pas compréhensible, puisque les chambres disciplinaires n’ont infligé aucune sanction à leur encontre ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

Pensez-vous que le conseil soit de qualité dans les officines ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK