Le Moniteur des pharmacies n° 3190 du 16/09/2017
 

FRAUDE FISCALE

Temps Forts

Focus

ANNE-CHARLOTTE NAVARRO  


Pendant l’été, Bercy a rédigé un document visant à aménager et expliquer l’obligation d’avoir un logiciel de caisse certifié. Cette mesure, contenue dans la loi de finances pour 2016, a pour but de lutter contre les logiciels permissifs, utilisés pour organiser la fraude portant notamment sur la TVA. Un temps sous le feu des projecteurs à la suite des opérations caducées I et II, « la pharmacie est aujourd’hui plutôt une bonne élève », estime Michel Watrelos, expert-comptable au sein du Cabinet Conseils et Auditeurs Associés W. Il n’empêche. A compter du 1er janvier 2018, les pharmaciens devront enregistrer les ventes sur un logiciel de caisse certifié. Les achats entre professionnels (grossiste, laboratoire) faisant l’objet d’une facture ne sont pas concernés. Les démarches de certification doivent être effectuées par l’éditeur ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

Pensez-vous que le conseil soit de qualité dans les officines ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK