Le Moniteur des pharmacies n° 3190 du 16/09/2017
 

MANAGEMENT

Stratégies

L’équipe

CHLOÉ DEVIS 

Une majorité de femmes disent avoir été victimes de sexisme sur leur lieu de travail. Endiguer ce phénomène aux effets délétères passe par une vigilance collective et des réactions adaptées face aux collègues.

Selon un rapport du Conseil supérieur à l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes (CSEP) publié en 2015, 80% des femmes disent avoir été victimes de sexisme sur leur lieu de travail. De fait, deux types de sexisme sont à l’œuvre dans l’entreprise. « Le sexisme explicite, ce sont les inégalités mesurables, en termes de rémunération, d’accès à certaines fonctions, d’évaluation, tandis que le sexisme implicite repose sur la manifestation ordinaire de préjugés, le plus souvent inconscients », explique Patrick Scharnitzky, directeur associé d’AlterNego. Par exemple, on demandera à la seule femme d’une équipe d’aller acheter le cadeau pour un pot de retraite. Or, le ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

Pensez-vous que le conseil soit de qualité dans les officines ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK