Le Moniteur des pharmacies n° 3190 du 16/09/2017
 

Temps Forts

Ouverture


« Il faut privilégier les mots qui traduisent la continuité de la vie et le maintien du libre arbitre », estime Aude Letty, déléguée générale de la Fondation Korian pour le bien vieillir, en présentant une étude sur les mots à privilégier pour évoquer le grand âge. S'abstenir donc de parler de 3e âge et de dépendance, parler plutôt des aînés et de la perte d'autonomie. Au-delà des mots, il convient de « préférer des verbes actifs aux tournures passives ». « Avoir besoin de quelqu'un pour faire quelque chose » est moins angoissant que « ne plus pouvoir s'alimenter seul ou se mouvoir ». Lexique à retrouver sur fondation-korian.com.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

Pensez-vous que le conseil soit de qualité dans les officines ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK