Le Moniteur des pharmacies n° 3189 du 09/09/2017
 

ADJOINTS

Services

Transactions

FRANÇOIS POUZAUD 

Un achat de parts d’une SEL, même à hauteur de 10 %, est une opération capitalistique intéressante pour un adjoint qui n’aspire pas à devenir titulaire mais qui souhaite placer son argent dans une pharmacie en laquelle il croit.

Après que le législateur a ouvert en 2013 la possibilité aux adjoints d’entrer dans le capital des SPF-PL, un décret publié au JO du 22 mars 2017 les autorise à détenir jusqu’à 10 % du capital de la société d’exercice libéral (SEL) dans laquelle ils travaillent, tout en conservant leur statut de salarié. Cette nouvelle offre s’inscrit dans une certaine logique et cohérence, donnant une marge de manœuvre supplémentaire à la prise de capital par les adjoints. D’aucuns diront qu’il est dommage que cette ouverture soit limitée à 10 %. Cependant, « investir même à hauteur de 10 % dans une SEL ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

Votre rémunération a-t-elle baissé en 2017 ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK