Le Moniteur des pharmacies n° 3189 du 09/09/2017
 

Vous avez la parole

Vous avez la parole

PROPOS RECUEILLIS PAR FRANÇOIS POUZAUD 

Pensez-vous, compte tenu de l’évolution du métier, que les services, nouvelles missions et activités spécialisées de l’officine prendront l’ascendant sur le médicament lui-même ?

OUI MAIS… Ces activités prendront une place de plus en plus prépondérante, peut-être de l’ordre de 10 à 15 % du chiffre d’affaires d’une officine. Dans l’avenir, il faudra distinguer des pharmacies généralistes et des pharmacies spécialistes. Je suis entré depuis longtemps dans cette dernière démarche en passant plusieurs diplômes complémentaires de référence dans les pathologies du sommeil, l’infectiologie et de pharmacien oncologue. Au sein de mon officine, j’ai développé des activités dans le secteur de la LPPR recouvrant plus de 1000 patients en deux ans et demi pour un CA de plus de 1 M€ (environ 30 % du CA total). Mais j’ai cédé cette activité qui réclamait des ressources financières trop importantes pour la développer à une société cotée ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

Pensez-vous que le conseil soit de qualité dans les officines ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK