Le Moniteur des pharmacies n° 3189 du 09/09/2017
 

SOCIAL

Temps Forts

Enjeux

ANNE-CHARLOTTE NAVARRO ET LOAN TRANTHIMY 

Dérogation possible à la convention collective par l’accord d’entreprise, plafonnement des indemnités de licenciement, extension du CDI chantier à la pharmacie… Les ordonnances « Macron » réformant le code du travail doivent s’appliquer fin septembre. Elles vont changer la donne à l’officine.

Rénover le modèle social en donnant la priorité aux TPE-PME. Cet objectif fixé par le gouvernement semble atteint. Les ordonnances présentées le 31 août par Muriel Pénicaud, ministre du Travail (photo ci-dessus) et Edouard Philippe, Premier ministre comportent des assouplissements importants pour la gestion des entreprises de moins de 11 salariés. La convention collective reste le socle mais… Afin de répondre aux « nécessités liées au fonctionnement de l’entreprise, de préserver ou de développer l’emploi », le titulaire pourra proposer aux salariés d’aménager la durée du travail, ses modalités d’organisation et de répartition, de modifier la rémunération par l’adoption d’un accord d’entreprise. En pratique, si la fixation du minimum salarial (grille des salaires) est toujours ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

Pensez-vous que le conseil soit de qualité dans les officines ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK