Le Moniteur des pharmacies n° 3188 du 02/09/2017
 

CONVENTION PHARMACEUTIQUE

Temps Forts

Enjeux

LOAN TRANTHIMY 

L’Assurance maladie et les syndicats persistent et signent. Les entretiens pharmaceutiques ont été renforcés par l’avenant 11 à la convention pharmaceutique. Ils pourraient enfin devenir un levier de croissance. Solutions pour se préparer dès maintenant à la relance de cette nouvelle mission.

Initiée en 2012, la réforme de la rémunération des pharmaciens se poursuit avec l’avenant 11 à la convention pharmaceutique, conclu le 20 juillet 2017 pour 5 ans. Outre les honoraires à l’ordonnance, le pharmacien touchera aussi une « prime » pour accompagner les patients âgés et chroniques. Cette mission, introduite en 2013 pour les patients sous traitements anticoagulants oraux et en 2016 pour les asthmatiques, n’a pas vraiment décollé car mal adaptée, mal connue des patients et des médecins et rémunérée trop tardivement par l’Assurance maladie. Pour corriger le tir, l’avenant prévoit un entretien de bilan plus allégé la première année. Idem pour les deux entretiens à effectuer les années suivantes. Le pharmacien pourra choisir deux thématiques adaptées aux patients (voir Repères p. ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

Votre rémunération a-t-elle baissé en 2017 ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK