Le Moniteur des pharmacies n° 3188 du 02/09/2017
 

Expertise

Autour du médicament

ANNE DROUADAINE 


Depuis sa commercialisation, plusieurs données ont soulevé un risque potentiel de tendances suicidaires et d’effets neuropsychiatriques avec le montélukast. Des chercheurs canadiens ont évalué l’incidence des arrêts de traitement pour effets neuropsychiatriques chez un groupe de 84 enfants asthmatiques âgés de 3 à 8 ans traités par montélukast versus un groupe de 84 contrôles traités par corticoïdes inhalés. Les auteurs ont observé 16 arrêts de traitement liés à un effet indésirable neuropscyhiatrique et 1 arrêt dans le groupe contrôle. Il s’agissait le plus souvent d’irritabilité, d‘agressivité et de troubles du sommeil. 75 % des effets sont survenus dans les 2 semaines suivant l’initiation et ont disparu dans les 3,5 jours suivant l’arrêt du traitement. Après analyse des données, il apparaît que le risque d’arrêt de traitement à cause d’effets neuropsychiatriques ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

Pensez-vous que le conseil soit de qualité dans les officines ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK