Le Moniteur des pharmacies n° 3188 du 02/09/2017
 

Temps Forts

Ouverture


Google poursuit son insertion dans le domaine médical et propose désormais aux internautes américains un dépistage de la dépression. Ceux effectuant une recherche pouvant suggérer une dépression (recherche du terme par exemple) se voient proposer le test. Selon le résultat, ils sont ensuite invités à consulter un médecin pour obtenir une prise en charge. La consommation d’antidépresseurs aux Etats-Unis n’est donc pas prête de chuter.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

Votre rémunération a-t-elle baissé en 2017 ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK