Le Moniteur des pharmacies n° 3184 du 01/07/2017
 

Temps Forts

Ouverture


L’annonce par la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, d’étendre l’obligation vaccinale aux 11 vaccinations de l’enfant à moins de 6 ans divise la communauté médicale. Si plusieurs sociétés savantes et des syndicats de professionnels de santé, dont certains représentants des médecins libéraux, considèrent que « l’élargissement provisoire des obligations est la seule réponse aujourd’hui adaptée face au danger que représentent ces maladies infectieuses», le Collège national des généralistes enseignants (CNGE), lui, s'est opposé à l'extension de l'obligation vaccinale, qualifiant cette mesure de « simpliste et inadaptée ». Considérant qu’il n’y a « aucun élément scientifique » pour attester de l’efficacité de cette mesure, l’organisme redoute le caractère « autoritaire » de cette réponse, qui risque de renforcer la défiance et la suspicion croissante de la population.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

Votre rémunération a-t-elle baissé en 2017 ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK