Le Moniteur des pharmacies n° 3183 du 24/06/2017
 

Services

Transactions

FRANÇOIS POUZAUD 

Combien valait une officine dans les années 1950 ? Quelle était la rentabilité dans les années 1970 ? A quand remontent les récentes progressions des prix de cessions ? Du haut de ces croix vertes, 70 ans de transactions vous contemplent !

ANNÉES 1950 et 1960 •Fortes marges brutes des pharmaciens du fait de l’importance des préparations magistrales. •CA réduits pour les mêmes raisons. •Faible turnover. Les pharmaciens bougent peu, les ventes sont essentiellement dues aux départs en retraite. Les prix s’établissent entre 60 et 70 % du CA TTC environ. ANNÉES 1960 ET 1970 •Les spécialités pharmaceutiques prennent de l’importance dans la constitution du chiffre d’affaires de l’officine. •La rentabilité reste élevée, la marge brute moyenne atteint les 40 %. •L’évolution des chiffres d’affaires devient supérieure à l’évolution moyenne des prix à la consommation. ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

Pensez-vous que le conseil soit de qualité dans les officines ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK