Le Moniteur des pharmacies n° 3183 du 24/06/2017
 

Temps Forts

Enquête

Baisses de prix autoritaires, mise en place du tiers-payant, révolution des génériques, évolution de la rémunération… En 70 ans, la profession a su s’adapter aux changements majeurs. Et relever tous les défis. La preuve page après page dans nos archives.

LA RÉGULATION DES DÉPENSES DÈS 1970 Créée en 1945, la Sécurité sociale connaît dans les années 1950 son premier « trou ». Cibles de toutes les critiques dans ces années-là : les dépenses de médicaments. Même si elles ne représentaient que 15 % du total des remboursements de l’Assurance maladie. Pour enrayer ces déficits, les gouvernements successifs ont fait le choix de baisser de façon autoritaire les prix des médicaments en 1952, puis en 1954 et 1956. Plusieurs arrêtés, pris par le ministre des Affaires sociales de l’époque, Albert Gazier, ont provoqué une pénurie de médicaments durant l’hiver 1956-1957 et une guerre de tranchées entre officine et laboratoires. Mais rien n’y a fait. Les dépenses de santé dérapent et les baisses ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

Pensez-vous que le conseil soit de qualité dans les officines ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK