Le Moniteur des pharmacies n° 3182 du 17/06/2017
 

MANAGEMENT

Stratégies

L’équipe

CHLOÉ DAVIS 

Si les conversations au travail peuvent difficilement faire l’économie d’une dimension « perso », celle-ci ne doit pas prendre le pas sur les intérêts communs de l’équipe et de l’officine. Conseils pour éviter les débordements.

De certains collègues, on n’ignore rien des bêtises de leur petit dernier, de leurs démêlés avec le fisc ou de la qualité fluctuante de leur sommeil… quand d’autres cloisonnent soigneusement leur existence. « Une entreprise doit composer avec ces différents types de personnalités », note Matthieu Tellier, psychologue du travail et consultant chez Empreinte Humaine. Cependant, de manière générale, « la mentalité française laisse beaucoup de place à l’expression des affects dans l’univers professionnel », constate-t-il. « ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

Pensez-vous que le conseil soit de qualité dans les officines ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK