Le Moniteur des pharmacies n° 3182 du 17/06/2017
 

DROGUES RÉCRÉATIVES

Expertise

Ouverture

YOLANDE GAUTHIER 


L’information a été largement reprise dans les médias : deux adolescents sont morts depuis le début de l’année après avoir pris à des fins récréatives des comprimés de codéine pilés. Trois autres ont été gravement intoxiqués. Ces deux décès remettent en lumière les dangers d’un usage détourné de la molécule, mélangée avec un antihistaminique dans des cocktails tels que le « Purple Drank » pour obtenir un effet euphorisant. L’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) avait déjà noté une hausse des signalements d’addictovigilance dès 2013. Treize cas d’intoxication à la codéine ont été déclarés en 2016, un chiffre certainement sous-estimé puisque 10 à 20 % seulement des cas seraient remontés aux centres de pharmacovigilance. En mars 2016, l’ANSM avait d’ailleurs appelé les pharmaciens à se montrer vigilants face à une demande suspecte ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

Pensez-vous que le conseil soit de qualité dans les officines ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK