Le Moniteur des pharmacies n° 3181 du 10/06/2017
 

Temps Forts

Ouverture


Cinq cas d’hypercalcémie néonatale et deux cas d’hypothyroïdie congénitale pouvant être liés à la prise de compléments alimentaires destinés aux femmes enceintes, et renfermant de la vitamine D ou de l’iode, ont été recensés. L’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) met en garde « contre la multiplication des sources de vitamines et minéraux, en l’absence de besoins établis ». Ces sources ne doivent pas être cumulées sans un suivi biologique régulier. L’Anses recommande aux femmes enceintes de ne pas consommer de compléments alimentaires sans prendre l’avis d’un professionnel de santé.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

Pensez-vous que le conseil soit de qualité dans les officines ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK