Le Moniteur des pharmacies n° 3180 du 03/06/2017
 

Expertise

Autour du médicament

YOLANDE GAUTHIER 


Une enquête de pharmacovigilance portant sur les antivitamines K montre que la fluindione (Préviscan) est plus souvent associée à la survenue d’effets indésirables immunoallergiques que les dérivés coumariniques. Des atteintes rénales ont été rapportées conduisant, chez 43 % des patients, à l’apparition d’une insuffisance rénale chronique ou à l’aggravation d’une insuffisance rénale préexistante. Des atteintes immunoallergiques cutanées ont aussi été mises en évidence : syndrome d’hypersensibilité médicamenteuse, pustulose exanthématique aiguë généralisée, toxidermie sévère, vascularite. Ces atteintes surviennent surtout au cours des 6 premiers mois de traitement. C’est pourquoi l’ANSM (Agence nationale de sécurité du médicament) recommande, pendant cette période, la surveillance régulière de la fonction rénale et de tout signe pouvant évoquer un effet indésirable immunoallergique de type cutané, hépatique ou hématologique (neutropénie). En cas d’atteinte confirmée, la fluindione sera ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

Pensez-vous que le conseil soit de qualité dans les officines ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK