Le Moniteur des pharmacies n° 3180 du 03/06/2017
 

Expertise

Questions de comptoir

NATHALIE CUNRATH 


réponse L’aspartam ou L-aspartyl-L-phénylalanine méthylester, est un édulcorant de synthèse présent dans de nombreux médicaments. La phénylcétonurie résulte d'une mutation du gène de la phénylalanine hydroxylase, enzyme assurant la conversion de la phénylalanine en tyrosine et devenue alors inactive. Ne pouvant être dégradée, la phénylalanine s’accumule dans le plasma et le cerveau et devient toxique pour ce dernier. Sans traitement et/ou régime pauvre en phénylalanine, la phénylcétonurie est responsable de l’apparition de troubles neurologiques graves. Cette maladie touche chaque année en France un nouveau-né sur 17 000. L’aspartam est ainsi formellement contre-indiqué chez ces patients et nécessite la plus grande vigilance, notamment chez les enfants lors de la prescription et la délivrance de solutions buvables qui en contiennent (dont de nombreux antibiotiques : Cefpodoxime Arrow 40mg/5ml, Clamoxyl 125 mg/5ml…). ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

Votre rémunération a-t-elle baissé en 2017 ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK