Le Moniteur des pharmacies n° 3180 du 03/06/2017
 

MONTAGES FINANCIERS

Temps Forts

Enjeux

FRANÇOIS POUZAUD 

La profession est en émoi. A Paris notamment, les pharmaciens s’inquiètent de projets d’acquisition et de regroupements de petites pharmacies menés par certaines enseignes avec l’aide de leurs fonds d’investissement. Le but étant d’ouvrir des points de vente de très grande surface. Au détriment du réseau de proximité et de l’indépendance professionnelle.

Les remuants fonds d’investissement qui alimentent certains groupements (Rothschild chez Lafayette, Sagard chez Paris Pharma…) sèment à nouveau le trouble dans la profession. A Paris, dans le 15e arrondissement – le plus peuplé de la Capitale –, l’anxiété est montée d’un cran. Dans la trés animée rue du commerce, à l’emplacement d’une ancienne boutique Zara, la crainte de l’ouverture d’une « mégapharmacie », sur 800 m², à l’enseigne Paris Pharma se précise. « Celle-ci serait issue de l’achat et du regroupement/transfert de deux petites pharmacies, l’une déjà sous enseigne Paris Pharma, située boulevard de Grenelle et l’autre avenue Emile Zola », subodore Patrick Fevra, installé à ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

Pensez-vous, comme la Cour des comptes, qu'il y ait beaucoup trop d'officines en France ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...