Le Moniteur des pharmacies n° 3180 du 03/06/2017
 

Expertise

Questions de comptoir

SYLVIANE LE CRAZ 


L’amanite rougissante (Amanita rubescens), également appelée golmotte, est une amanitacée comestible à condition qu’elle soit suffisamment cuite. Toutefois certaines personnes la digèrent mal et peuvent présenter des troubles digestifs. Penser à enlever la cuticule, légèrement amère. A l’inverse, consommé cru, ce champignon est très toxique en raison de la présence d’hémolysines, des protéines thermolabiles qui détruisent les hématies. Le chapeau de l’amanite rougissante, à la marge lisse et mince, mesure de 7 à 15 cm de diamètre. D’abord convexe, il s’étale avec le temps. Sa couleur varie du beige au rose vineux. Des squames grisâtres à rosâtres ou crème sont plus ou moins présentes. Les lames blanches, rosissant en cas de blessures, sont libres, inégales et serrées. Le pied fibreux, bulbeux à la base, est massif ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

Pensez-vous, comme la Cour des comptes, qu'il y ait beaucoup trop d'officines en France ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...