Le Moniteur des pharmacies n° 3179 du 28/05/2017
 

Expertise

Questions de comptoir

NATHALIE CUNRATH 


réponse Le traitement par pression négative (TPN) consiste à placer la plaie sous une pression inférieure à la pression atmosphérique. Pour cela, un pansement spécial est réalisé et raccordé à une source de dépression et à un système de recueil des exsudats. Cette technique permet de relancer et/ou d’accélérer la cicatrisation (phase de bourgeonnement notamment). Son utilisation dans les plaies chroniques (ulcère de jambe veineux, plaie du pied diabétique, escarre de stade 3 ou 4…) n’est envisagée qu’en deuxième intention après échec d’un traitement bien conduit et suffisamment prolongé (3 à 6 mois). Sources : Rapport d’évaluation des traitements de plaies par pression négative (TPN) de la Haute Autorité de santé.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

Pensez-vous que le conseil soit de qualité dans les officines ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK