Le Moniteur des pharmacies n° 3179 du 28/05/2017
 

Temps Forts

Ouverture


Non à la dispensation des médicaments à l’unité ! C’est le point de vue du président de Cyclamed, exprimé dans le quotidien La Tribune en date du 23 mai. Thierry Moreau Desfarges formule plusieurs contrepropositions décapantes : allonger les dates de péremption des comprimés et gélules, par exemple de 3 à 5 ans, et adapter les règles de prescription en multiple de semaine, soit pour 4, 8 et 12 semaines au lieu de 1, 2 ou 3 mois. Ceci pour éviter de dispenser deux boîtes de 28 jours pour un mois de traitement. Egalement à revoir, les conditionnements trimestriels, source de gaspillage médicamenteux.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

Pensez-vous, comme la Cour des comptes, qu'il y ait beaucoup trop d'officines en France ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...