Le Moniteur des pharmacies n° 3179 du 28/05/2017
 

VOS RÉACTIONS

Vous avez la parole

Vous avez la parole


« L'industrie doit proposer des conditionnements qui correspondent aux posologies et durées de traitement usuelles. Le gâchis ne peut donc provenir, en dehors des conditionnements trimestriels, que de la non observance par le patient ou de durées prescrites légèrement différentes des préconisations retenues par l'industrie. La délivrance à l'unité est donc un leurre qui entraînerait une charge financière et de travail que l'officine ne peut supporter sans compensation plus coûteuse pour la collectivité. » Actualité publiée en ligne le 23 mai 2017 sur  lemoniteurdespharmacies.fr

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

Votre rémunération a-t-elle baissé en 2017 ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK