Le Moniteur des pharmacies n° 3178 du 20/05/2017
 

Temps Forts

Ouverture


Les solutions viscoélastiques d’acide hyaluronique pour injection intra-articulaire doivent être radiées de la LPPR à compter du 1er juin 2017. Plusieurs laboratoires contestent cette décision et ont déposé un recours devant le Conseil d’Etat. Ils estiment que l’arrêté de radiation « a pour effet d’avantager Hyalgan », médicament de composition et d’indication identiques qui reste inscrit sur la liste des spécialités remboursables. Le Conseil d’Etat a suspendu l’arrêté de radiation le 12 mai dernier pour Osténil, et fera probablement de même pour Arthrum le 24 mai. En attendant que les magistrats jugent sur le fond de l’affaire, ces deux dispositifs médicaux resteront donc pris en charge ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

Votre rémunération a-t-elle baissé en 2017 ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK