Le Moniteur des pharmacies n° 3178 du 20/05/2017
 

Expertise

Questions de comptoir

YOLANDE GAUTHIER 


réponse Ce sont trois produits de contraste à base de gadolinium : Omniscan (gadodiamide), Magnevist IV (gadopentate) et Multihance (acide gadobénique). Des études ont montré que leur utilisation pouvait entraîner une accumulation de gadolinium dans le cerveau, sans conséquence clinique rapportée à ce jour. Mais d’autres produits à base de gadolinium, de structure différente, dite macrocyclique, ne sont pas concernés par un retrait du marché. Il s’agit de Prohance (gadotéridol), Gadovist (gadobutrol), Dotarem et Artirem (acide gadotérique). Ces produits, plus stables et ayant une moindre propension à libérer le gadolinium, restent donc toujours disponibles. Ils doivent toutefois être utilisés à la dose la plus faible possible, améliorant suffisamment les images pour permettre le diagnostic et seulement lorsqu’une imagerie sans agent de contraste n’est pas adaptée. ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

L'Ordre des pharmaciens propose de créer une catégorie de médicaments « à prescription pharmaceutique ». Ce sont des produits listés mais qui pourraient relever du conseil officinal. Y êtes-vous favorable ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...