Le Moniteur des pharmacies n° 3178 du 20/05/2017
 

VACCINATION À L’OFFICINE

Temps Forts

Enjeux

LOAN TRANTHIMY 

A titre expérimental, pendant trois ans, des pharmaciens volontaires exerçant dans les régions Auvergne-Rhône-Alpes et Nouvelle-Aquitaine vont pouvoir vacciner à l’officine les patients contre la grippe. A condition toutefois pour ces pionniers de respecter un cadre réglementaire strict.

P lus de 4 000 pharmaciens titulaires et adjoints des deux régions concernées, Auvergne-Rhône-Alpes et Nouvelle-Aquitaine, ont exprimé leur volonté de contribuer à l'augmentation de la couverture vaccinale. » Cette réaction commune des représentants de la profession (ordre des pharmaciens, académie, syndicats et étudiants) fait suite à la publication le 11 mai dernier de deux textes réglementaires détaillant les modalités pratiques de l’expérimentation de la vaccination à l’officine. Mais pour être prêts au démarrage de la campagne de vaccination en octobre prochain, les pharmaciens volontaires devront respecter les conditions fixées. Qui peut vacciner à l’officine ? Les pharmaciens, titulaires et adjoints, peuvent administrer le vaccin à condition d’être formés. La formation doit respecter les objectifs pédagogiques fixés ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

Votre rémunération a-t-elle baissé en 2017 ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK