Le Moniteur des pharmacies n° 3176 du 06/05/2017
 

Temps Forts

Ouverture


Le troisième syndicat de pharmaciens, l’Union nationale des pharmacies de France (UNPF), ne remplit pas les critères de représentativité posés par la loi travail du 8 août 2016. Le syndicat ne dépasse pas le seuil de 8 % de l’ensemble des entreprises adhérentes à un syndicat, en obtenant 4,40 % des 10 051 pharmacies syndiquées. Il n’a donc plus le pouvoir entre autres de négocier la convention collective. Seules la FSPF et l’USPO sont considérées comme représentatives devant le ministère du Travail.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

Votre rémunération a-t-elle baissé en 2017 ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK